Les bienfaits du sport dans l’eau

L’aquagym existe depuis des années, les autres sports sont un peu plus récents, mais tous se pratiquent en piscine ! Tour d’horizon de leurs bienfaits pour notre corps…

L’aquagym sur La bouilladisse, c’est quoi ?

Vous en avez certainement tous entendu parler, voire même déjà pratiqué : l’aquagym consiste tout simplement à effectuer des mouvements musculaires dans l’eau. Des cours de gym en piscine qui rencontrent un véritable succès ces dernières années et qui ont l’avantage de plaire à tous, même aux moins sportifs ! Très souvent destinée aux femmes, l’aquagym est également bénéfique pour les hommes. Le principe ? Dans l’eau (en ayant pied le plus souvent), le professeur fait effectuer aux élèves des mouvements qu’ils pourraient effectuer en cours d’aérobic ou de gym classiques afin de faire travailler leurs abdominaux, fessiers, biceps, etc. ainsi que leur rythme cardio-vasculaire. Attention, il est nécessaire qu’un professeur d’aquagym soit maître-nageur diplômé ou titulaire du BEESAN (Brevet d’Etat d’Educateur Sportif des Activités de Natation) afin de pouvoir prodiguer des cours d’aquagym. Continuer la lecture de Les bienfaits du sport dans l’eau

A propos de la phobie de l’eau

L’AQUAPHOBIE, PEUR DANS L’EAU?

Vaincre sa peur de l’eau?, Faites un stage ou des séances sur Auriol, La Destrousse, La Bouilladisse, Roquevaire, Peypin ou Luynes. Vous pourrez suivre ce stage dans votre piscine à domicile.

LA PEUR

Il est normal d’avoir peur. La peur est naturelle et nous protège face aux dangers. La peur peut par contre prendre des proportions trop importantes et nous empêcher de prendre du plaisir dans certaines situations. La peur peut aller jusqu’à nous paralyser et nous gâcher la vie. Nous parlerons dans ce cas de Phobie, et dans l’eau, d’Aquaphobie.

Vaincre sa peur de l’eau…

VOUS N’ETES PAS LE OU LA SEUL(E)

Chacun de nous connaît une personne dans son entourage proche (amis, famille) ayant une grande peur de l’eau.

En effet, on estime qu’il y a 15 % de la population touchée par cette phobie: l’aquaphobie.

PLUS QU’UNE SIMPLE PEUR

Il faut bien distinguer la simple peur qui peut nous être utile, qui nous pousse à faire preuve de prudence face à un danger, de la phobie, qui elle provoque des réactions disproportionnées et infondées par rapport à une réalité.

Elle peut provoquer des émotions paralysantes et faire perdre tout ses moyens.

Cette peur de l’eau ou dans l’eau est incontrôlable, souvent mal comprise et donc mal acceptée.

DES DEGRÉS DE PEURS PLUS OU MOINS IMPORTANTS MAIS TOUT AUSSI INSURMONTABLES.

Chaque individu a sa propre peur de l’eau et à un degré plus ou moins important.

L’aquaphobie s’exprime par des peurs et des croyances infondées.

Elle peut se manifester par la sensation de couler quand nous n’avons plus pied, par la peur des fonds, la peur d’être aspiré. Cela peut être aussi croire que nous ne flottons pas et que notre corps n’est pas fait pour cela ou que si nous mettons la tête sous l’eau,  nous allons nous remplir d’eau par les oreilles, la bouche, le nez…

Mais c’est aussi une sensation de malaise, de vertige ou de vulnérabilité face à l’élément « eau ».

Il y a également des phobies moins voyantes. Par exemple, de nombreuses personnes savent nager mais ne supportent pas une goutte d’eau sur leur visage et ne mettront jamais leur tête dans l’eau. Elles ne seront donc jamais en harmonie avec l’eau.

UN IMPACT SUR LA VIE QUOTIDIENNE

Nous avons constaté un impact considérable de l’Aquaphobie sur la vie quotidienne de nos participants. Toutes ces peurs empêchent les personnes atteintes de cette phobie de pouvoir vivre « normalement » au contact de l’eau et perturbent significativement leur quotidien et leurs loisirs. Se priver d’une balade en bateau, d’une croisière, d’un dîner sur une péniche, d’un baptême de plongée, d’accompagner ses enfants ou petits enfants à la piscine ou à la plage, se priver de vacances sur des plages paradisiaques, des eaux turquoises aux poissons multicolores ou même d’une simple baignade.

Mon objectif, vous libérer de votre peur de l’eau pour vous apprendre à nager et pour que l’eau devienne pour vous un élément agréable.

Pour avoir des renseignements ou s’inscrire à l’activité Aquaphobie ou Cours de natation Sur Peypin, Fuveau, Roquevaire , Cadolive, veuillez me contacter au 06.45.18.06.95 

ou par mail sur : jeremy.contat@gmail.com

Bébé nageur, un bain d’épanouissement

Article du site Doctissimo :

Des grands « ploufs », des cris, des rires… Voilà à quoi ressemble une séance de bébés nageurs ! Il ne s’agit pas d’en faire des champions de natation avant l’âge mais d’accompagner l’éveil des tout-petits. Une méthode qui a déjà favorisé l’épanouissement et l’accès à l’autonomie de milliers d’enfants.

Découvertes sensorielles, activités motrices, développement psycho-affectif, éveil social, tels sont les bienfaits des séances de bébés nageurs. Avec l’eau, par l’eau et dans l’eau !

Comment ça se passe ?

Les activités se font en groupe, en présence d’un des deux parents, et avec un animateur. A la piscine bébé n’apprend pas à nager mais à jouer, à s’épanouir en faisant tout seul et à son rythme mille et une expériences.

La découverte de l’eau passe par 4 grands thèmes qui s’imbriquent au fil des activités les uns dans les autres :

  • Découvrir l’eau, soi-même et les autres ;
  • Flotter, se déplacer ;
  • Aller sous l’eau ;
  • Et entrer dans l’eau.

Bébé, d’abord porté par ses parents puis tout seul, se familiarise avec l’eau qui le porte et l’enveloppe. De nombreux jeux, toboggans, cages à poules, tapis, planches, lui permettent d’explorer de nouvelles sensations, de s’amuser tout seul, avec ses parents ou avec d’autres enfants. Selon son âge, son caractère, son expérience plus ou moins grande de l’eau, chaque enfant évolue différemment. Cette activité est adapté aux enfants âgés d’au moins 4 mois – ils doivent avoir été vaccinés – à 6 ans.

Qu’est-ce qu’ils apprennent ?

Ils s’éveillent en s’amusant à des nouvelles sensations. Dans l’eau, l’enfant adopte un comportement moteur différent de celui utilisé au sol : il s’adapte à de nouveaux repères, il découvre des postures et des mouvements inédits, il apprend à contrôler sa respiration. L’enfant développe un goût pour l’activité physique, prend plaisir à devenir autonome, et gagne certainement une bonne dose de confiance. Cet environnement stimulant favorise son développement psychomoteur. Pour beaucoup d’enfants, la piscine est également l’occasion d’entrer en contact avec la société. Rassurés par la présence de leurs parents, les enfants s’imitent, s’observent, se cherchent, s’affrontent et participent à des jeux collectifs. Cette socialisation précoce favorise la qualité des relations futures. C’est aussi l’occasion pour les parents et les enfants de se retrouver pour jouer ensemble et de partager de nouvelles expériences.

Savent-ils nager plus tôt ?

Avant 5, 6 ans un enfant ne sait pas maîtriser la coordination de ses bras et de ses jambes, nécessaire à l’apprentissage de la natation. Un bébé nageur ne saura pas forcément nager plus tôt qu’un autre enfant. Par contre, habitué à l’eau cet apprentissage lui sera certainement plus facile.

D’autant que ces activités d’éveil aquatique développent chez l’enfant un goût pour l’activité physique et constituent d’excellentes prémices au sport. Cependant certains bébés nageurs ont en grandissant du mal à supporter le côté contraignant des cours de natation, pour eux l’eau reste synonyme de plaisir.

Quelles sont les précautions à prendre ?

Il faut faire attention à ce que bébé n’ait pas froid. Jusqu’à 18 mois les bébés ne savent pas lutter contre le froid, c’est pourquoi l’eau de la piscine devra être aux alentours de 32°C. Un bébé qui a froid devient pâle, inactif,a les lèvres violettes ou encore des marbrures sur le corps. Dès les premiers signes il faut le sortir de l’eau, le réchauffer et lui donner quelque chose à manger.

Les enfants, petits ou grands, se dépensent pendant ces séances, c’est pourquoi il faut veiller à leur préparer un repas à base de sucres lents et rapides une heure environ avant d’aller à la piscine.

Prévoyez également un petit goûter (jus de fruits, yaourt, petits gâteaux) à déguster en famille après le bain !

Hélène Huret

Retrouver l’article d’hélène Huret sur le site doctissimo : cliquer ici

Mots clefs: bébé nageur sur Aubagne, Marseille, Gémenos, La Ciotat,  La Valentine